Quelques idées de sports à pratiquer durant la grossesse

Le fait d’être enceinte ne doit pas être un obstacle pour s’adonner à des activités physiques. Bien au contraire, les bienfaits des activités physiques durant la grossesse sont nombreux. C’est, entre autres un bon moyen d’entretenir la musculation abdominale, d’accroitre l’endurance et aussi d’améliorer le retour veineux. Cependant, tous les sports ne sont pas conseillés aux femmes enceintes. Focus !

Quels sont les meilleurs sports à pratiquer durant la grossesse ?

Toutes les activités physiques douces et à intensité modérée sont recommandées par les professionnels de santé au cours de la grossesse. En premier lieu, pour optimiser la capacité d’oxygénation, les sports aérobies sont conseillés. Il s’agit, entre autres de la natation, la marche et le vélo. Ces activités ont d’autant plus l’avantage d’améliorer les échanges entre la mère et le bébé. Les exercices du plancher pelvien aussi appelés exercices de Kegel sont aussi bénéfiques, car cela permet de réduire les risques de déchirure au moment de l’accouchement. De même, ce type de sport aide à retrouver rapidement un périnée tonique après la parturition.

Par ailleurs, le yoga ou plus précisément le yoga prénatal est en même temps une activité physique et une préparation à l’accouchement. De ce fait, ce type de sport aide la future maman à mieux supporter la douleur liée à la contraction et à la délivrance lorsque vient le moment d’accoucher. Mais toutes les postures ne sont pas adaptées. D’abord, les yogas dont la posture ne compresse pas le ventre sont à privilégier. Puis, les postures qui impliquent un étirement intense ne sont pas recommandées.

Quid des sports à bannir lorsqu’on est enceinte ?

Comme vu plus haut, ce sont les activités physiques à intensité modérée qui conviennent le mieux aux femmes enceintes. Aussi, tous les sports qui représentent des risques de chutes sont à bannir. Il s’agit par exemple des sports de balle, du ski et des arts martiaux. Il en va de même pour les sports collectifs comme le hand-ball, le volley-ball, le softball, le soccer ou encore le basket-ball. En effet, le contact violent et brutal avec l’adversaire ou encore le poteau, le mur ou le sol présente un danger pour la mère comme pour le bébé. De même, les sports nécessitant de la vitesse sont formellement interdits lorsqu’on est enceinte. En outre, les sports d’endurance, les plongées sous-marines et l’alpinisme sont à proscrire.

Précautions à prendre pour faire du sport sans danger durant la grossesse

Même avec les activités physiques douces, quelques précautions sont à prendre pour anticiper aux antécédents. Au premier abord, il est important de boire suffisamment d’eau au quotidien. Puis, une alimentation saine riche en potassium est de mise pour prévenir les crampes. Aussi, les fruits, légumes et les viandes sont à consommer en abondance. En outre, le repos et le sommeil ne sont pas à prendre à la légère. Quoi qu’il en soit, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de santé en cas de vertiges, de palpitation ou de douleur thoracique, saignements, maux de tête sévères, essoufflement, douleur abdominale ou vaginale grave et aussi en cas de contractions qui durent plus d’une demi-heure.