Mes conseils pour choisir un babyphone de qualité

La naissance de bébé s’annonce. Vous écumez les sites Internet et magasins de puériculture à la recherche de l’équipement incontournable destiné à lui assurer confort et sécurité, tout en vous facilitant le quotidien. Avez-vous pensé à l’écoute-bébé ?

Avoir à l’œil avec adoration la prunelle de ses yeux ne doit pas faire oublier de la couver aussi de l’oreille.

L’écoute-bébé est l’inoffensif toutou de garde qui veille efficacement sur votre progéniture. Lien permanent entre vous et l’enfant, c’est l’agent de sécurité qui vous tient informé jour et nuit.

Comment opter pour le meilleur babyphone ?

Les 4 meilleurs écoute bébé pour surveiller votre enfant

Pourquoi acheter un babyphone ?

Pouvoir surveiller l’enfant à distance durant ses phases de sommeil (et les leurs) assure aux parents une tranquillité non négligeable. L’appareil leur permet de souffler, de se poser ou de se consacrer aux tâches du quotidien l’esprit plus libre.

Maman appréciera enfin de pouvoir s’occuper d’elle ou de s’octroyer du temps pour recharger ses batteries. Reposée, elle ne sera que plus détendue et disponible au réveil de bébé.

Ne faisons pas la sourde oreille : l’écoute-bébé n’est pas indispensable mais il facilite grandement la vie des parents.

À noter : ne pas oublier qu’il demeure un outil. Si sa fonction est appréciable, il ne remplace pas les parents dans leur rôle de surveillance.

Comment fonctionne un babyphone ?

Ce dispositif transmettant les sons par ondes radios permet d’écouter bébé à distance. Un émetteur est placé à côté de l’enfant, un récepteur près de l’adulte.

L’analogique et le numérique sont les deux types principaux de transmission existants. Le premier utilise les radiofréquences. Il est de taille compacte et présente une grande facilité d’utilisation.

Le second diminue substantiellement, voire supprime, les interférences.

À noter : l’impact des ondes émises (dépendant de la portée adoptée) est pris en considération par certains parents soucieux du principe de précaution. Il existe des appareils sans ondes. La portée choisie (allant jusqu’à 1000 mètres) sera fonction de la taille du lieu d’habitation et de l’épaisseur des murs.

Où placer un babyphone ?

Il faut bien entendu le placer dans la chambre de l’enfant, hors de sa portée pour garantir sa propre sécurité.

Il est à poser en hauteur de préférence et à une distance de 3 m au minimum.

Vérifiez l’absence, à proximité, de tout appareil électrique ou électroménager pour éviter les interférences.

Assurez-vous également qu’aucune des deux unités ne côtoie de structure en acier.

L’unité parent restera dans l’environnement proche de l’adulte (fixée éventuellement à la ceinture). Veillez à ne pas dépasser la distance d’éloignement préconisée. De cette dernière dépend le fonctionnement optimum de la communication.

À noter : ne jamais laisser un enfant seul à la maison, y compris durant son sommeil. Penser à contrôler régulièrement les batteries.

Les différents types de babyphones

Comment sélectionner le meilleur babyphone en fonction des différents critères propres à chacun ?

Audio

Pionnier sur le marché, c’est le produit classique à acquérir lorsque l’on souhaite uniquement écouter les bruits dans la chambre de bébé. Son utilisation est simple.

Ils sont pour la plupart à fréquence basse.

Le choisir si :

– la taille de votre appartement (où une portée de 50m suffit amplement) vous autorise une surveillance régulière pour vous assurer de visu que tout va bien.

– votre budget est limité.

– vous préférez un appareil avec une émission d’ondes minimale, voire inexistante.

Vidéo

Ce modèle fournit le son et l’image, même dans l’obscurité pour quelques-uns grâce à sa vision nocturne infrarouge. La caméra filme le bébé pendant son sommeil et permet ainsi de constater tout problème indésirable.

Pouvoir vérifier que la respiration de l’enfant est calme et que sa position est correcte en fait l’appareil vers lequel se tournent en priorité les parents.

Le choisir si :

– vous souhaitez avoir bébé sous les yeux même si vous vous trouvez dans le jardin ou en train de cuisiner.

– vous avez constamment à l’esprit l’accident potentiel, et voulez régulièrement et facilement être rassuré.

– votre budget est large, car l’option vidéo est plus onéreuse du fait de l’existence de la caméra.

– vous voulez éviter à l’enfant des réveils intempestifs en pénétrant dans sa chambre pour constater que tout va bien.

– vous voulez être certain que bébé est vraiment réveillé, et que ses pleurs ne nécessitent pas votre intervention au milieu de la nuit en cas de rêve. Son sommeil ne sera pas interrompu, et le votre le sera moins longtemps.

Longue portée

Cet équipement est recommandé si l’habitation est suffisamment grande et de surcroît insonorisée, empêchant des parents pris par leurs activités (y compris à l’extérieur) d’entendre les pleurs de l’enfant.

Connecté

Véritable révolution, le dispositif vidéo connecté est le parfait l’oeil de Moscou. Vous êtes renseigné en temps réel sur la situation à la maison si vous vous absentez en confiant votre chérubin à une tierce personne.

Les fonctionnalités et technologies supplémentaires pour un babyphone

La technologie aidant, elles sont de plus en plus nombreuses. Bébé sera rassuré par une musique douce en cas de mauvais rêve ou tournera son attention vers des jeux de lumière sur le mur.

Le thermomètre

Il indique la température dans la chambre du bébé. Trop chaud ou trop froid ? Cela expliquera éventuellement des pleurs intempestifs.

L’hygromètre

Il renseigne sur le taux d’humidité des lieux. Ce dernier, trop élevé, peut nuire à la qualité du sommeil de votre tout petit.

Le talkie-walkie

C’est l’interphone par excellence. Cette fonctionnalité jugée trop technologique par certains parents qui déplorent le manque de contact, n’en demeure pas moins utile. L’enfant a la possibilité de discuter avec papa et maman dès l’âge de trois ans. Il gagne ainsi en autonomie et ses géniteurs apprécient de le rassurer à distance en cas de cauchemar.

Le mode vibreur

Il remplace l’alarme sonore ou visuelle et est recommandé pour les personnes sourdes ou malentendantes. Il sera aussi apprécié quand les parents se trouvent dans un milieu bruyant.

L’émetteur supplémentaire

Un double émetteur simplifiera la vie aux parents de jumeaux, avec un dispositif placé dans des lieux différents.

Le Wifi et compatible smartphone

Les magasins de puériculture proposent des produits connectés au mobile, avec une application spécifique. En étant connecté au Wifi domestique et à votre portable, l’appareil se joue des questions de portée, contrairement à ceux (moins sophistiqués) qui ont un rayon d’action limité. En cas d’absence et en vous connectant, vous êtes renseigné et averti à distance au même titre que la personne s’occupant sur place de votre enfant (baby-sitter).

La technologie DECT et appareils sans fils

Elle équivaut à celle du fonctionnement du téléphone sans fil et est garante d’un renforcement numérique pour le signal émis pas le babyphone. La technologie DECT autorise une bonne qualité de son et propose une multitude de canaux, qui changeront automatiquement. Un son optimisé sera obtenu en changeant de fréquence (car les voisins aussi peuvent utiliser un appareil similaire).

Toutefois, il est utile de savoir que le dispositif émettra bien plus d’ondes.

PS: mots clés suivants demandent un espace devant pour être pris en compte, donc faute d’orthographe. Je les rajoute ici pour pouvoir envoyer mon texte (sinon pas comptabilisés) : écoute-bébé, écoute-bébé, écoute-bébé